jeudi 15 octobre 2015

An Ember in the ashes de Sabaa Tahir


Laia is a slave.
Elias is a soldier.
Neither is free.

Under the Martial Empire, defiance is met with death. Those who do not vow their blood and bodies to the Emperor risk the execution of their loved ones and the destruction of all they hold dear.
It is in this brutal world, inspired by ancient Rome, that Laia lives with her grandparents and older brother. The family ekes out an existence in the Empire’s impoverished backstreets. They do not challenge the Empire. They’ve seen what happens to those who do.
But when Laia’s brother is arrested for treason, Laia is forced to make a decision. In exchange for help from rebels who promise to rescue her brother, she will risk her life to spy for them from within the Empire’s greatest military academy.
There, Laia meets Elias, the school’s finest soldier—and secretly, its most unwilling. Elias wants only to be free of the tyranny he’s being trained to enforce. He and Laia will soon realize that their destinies are intertwined—and that their choices will change the fate of the Empire itself.

Edition : Razorbill

Mon avis : 

Il y bien longtemps les Martials (l'armée) ont envahi les Scholars (les érudits). Les Martials les ont mis en esclavage qui vivent désormais dans des conditions misérables.
On va suivre deux personnages : 
Laia (une Scholar), qui pour aider son frère  (emprisonné pour trahison envers l'Empire), va demander de l'aide à la résistance. Mais en échange, elle se voit confier une mission très dangereuse : espionner le Commandant de l'école militaire Backcliff. Et pour cela, elle va devenir une de ses esclaves.
De l'autre côté, il y a Elias, soldat à l'école de Backcliff sur le point de devenir un Mask : haut gradé des militaires et assassin impitoyable au nom de l'Empire. Il souhaite plus que tout quitter ce lieu.

Dès le premier chapitre, l'auteur nous donne le ton sur l'atmosphère de son monde sur un fond Romain.
Que tu sois Martial ou Scholar, tu dois suivre les règles, subir et te taire. A la moindre erreur, au moindre geste envers l'Empire où même juste un geste de travers tu es mort...et encore si tu es chanceux car ils peuvent d'abord te torturer avant de te tuer. 
Je ne suis pas habituée à rencontrer des univers aussi sombre surtout en young adult. Pendant tout le long de ma lecture, j'ai retenu mon souffle tellement j'avais peur pour les personnages ! 

Laia pour sauver son frère doit subir la méchanceté et le sadisme du Commandant. Au début, le personnage de Laia est fragile, pas sûre d'elle et elle est terrorisée, mais pour son frère, elle va pourtant se montrer d'un incroyable courage. Le personnage de Laia m'a beaucoup touché car ce n'est pas une super héroïne super forte qui va tout résoudre. Elle a peur, parfois lâche pour survivre et en même temps se montre forte pour sauver sa famille.
 Elias, lui de son côté cherche une porte de sortie de cet enfer. Mais il doit aussi participer à d'impitoyables épreuves. J'ai été choquée par ce qu'Elias devait faire et subissait pour survivre. J'ai beaucoup aimé Elias, il est différent des autres élèves, il pense différemment, agi différemment, il ne veut pas tuer ou faire souffrir les gens, il ne veut plus suivre les règles aveuglement. 

Beaucoup d'actions, de retournements de situation, de mystérieux et l'auteur nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne. 

Que j'ai hâte de lire le second tome !

8 commentaires:

  1. j'aimerais beaucoup découvrir ce livre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui n'hésites pas il est vraiment bien :)

      Supprimer
  2. J'adore la couverture et j'ai très envie de le lire! Heureusement qu'il sort (ou est sorti) en français! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui il est sorti chez PKJ le 15 octobre 2015 :)

      Supprimer
  3. Il me tente bien, j'ai hâte de le découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu aimeras autant que moi :)

      Supprimer
  4. Il me tente depuis sa sortie VO, mais pour le moment je résiste.Je sens que ça en va pas durer longtemps ;)

    RépondreSupprimer